MAIS QUE SE PASSE-T-IL A SAINT-PIERRE EN MARTINIQUE ?

Quelles sont les vraies raisons de l’éjection de Mario MARQUET et de Jacky ESPARTERO de leurs postes d’adjoints au Maire ?

A la réunion publique qui a eu lieu ce vendredi 08 Septembre, organisée par les deux ex-adjoints au Maire, ils nous apprennent qu’ils n’ont pas été éjectés uniquement pour leur soutien à Marcelin NADEAU aux législatives, mais surtout pour leur désaccord sur le peu de développement de la ville de Saint-Pierre. Ils ne voulaient pas non plus tromper les pierrotins.

Mario MARQUET qui avait en charge l’urbanisme, l’aménagement, la voirie et les risques majeurs nous apprend que l’endettement de la ville a presque doublé en 2 ans. L’équipe de Raphael MARTINE avait laissé en 14 ans un trou de 2,4 Millions €. Il nous explique qu’il y a pour plus de 350 000 € annuel d’augmentation de la masse salariale et que le maire emploie des personnes qui ne servent à rien. Il nous apprend aussi et que la commune est déjà en cessation de paiement exemple : le chantier de la cathédrale (site d’art) est arrêté.

Jacky ESPARTERO qui était en charge de la culture, du patrimoine et du tourisme rajoute qu’il y a une densité de factures impayées et que le maire faisait aussi du clientélisme. Il est en total désaccord sur la non-valorisation des monuments historiques et du patrimoine de la ville. Nous avons avons perdu le label ville d’art et d’histoire en 2013, mais on continue à utiliser frauduleusement le terme. Pour ESPARTERO, le maire a trompé les pierrotains. Tout ce que le maire reprochait à l’ancienne majorité municipale, on le reproduit. Il (JE) présente ses excuses.

Nous apprenons aussi par MARQUET que Christian RAPHA ne voulait pas que Rose-Marie GENOT soit son 1er adjoint après le décès de M. BRAMBAN (qui était alors 1er adjoint). Cette dernière avant d’être suppléante de Justin PAMPHILLE soutenait quelques semaine avant  Marcelin NADEAU… MARQUET rajoute que la plupart des conseillers municipaux voulait démissionner. Les raisons évoquées : ils se sentaient méprisés et avaient peu de responsabilités. RAPHA a su retourner la situation en les mettant dans une situation d’être redevables en employant leurs enfants ou proches à Saint-Pierre ou dans son entreprise…

ESPARTERO rajoute que l’adjointe au maire Marlène MODERNE, vendeuse au marché, ne paie pas sa taxe ainsi que deux ses nièces.

Voici en résumé les déclarations des deux ex-adjoints au maire.

J’invite une seconde fois le maire de Saint-Pierre à répondre face à ma caméra.

Jean-Manuel MASSENYA
www.madininatv.com
http://www.madininatv.com/infos.html
https://twitter.com/JmMASSENYA

Réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *